Le GEMRC sur l’opération REASSURANCE

Par: le capitaine K.E. Theroux, officier de maintenance

Des soldats du GEMRC de la 3e Division canadienne ont été déployés à la base militaire Ādaži, en Lettonie, de juin 2017 à janvier 2018 sur la Rotation 8, Opération REASSURANCE. Il s’agissait de la toute première rotation de soldats canadiens déployés dans le cadre du groupement tactique de présence avancée renforcée (GT eFP Lettonie) de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) basé en Lettonie. Au cours de leur séjour de sept mois et demi en Lettonie, le peloton de maintenance du GT eFP Lettonie – et leurs confrères de l’échelon A1 – ont connu une myriade de défis et de succès personnels, professionnels et techniques en tant que premier groupe de soldats et de techniciens sur le terrain.

Il s’agissait du tout premier déploiement expéditionnaire du VBL 6.0 récemment mis en service et, même si la plupart des techniciens avaient déjà travaillé sur l’équipement au Canada, il a tout de même été difficile de fournir un soutien en attendant l’achèvement de l’infrastructure de maintenance qui fut érigée au cours du déploiement. Fidèle à sa réputation, l’organisation de maintenance a prospéré dans l’espace de travail austère, atteignant et maintenant un niveau exceptionnellement élevé de disponibilité de l’équipement tout au long de ce déploiement en Lettonie. L’état de préparation de l’équipement était essentiel à la mission du GT afin de dissuader l’agression et, si nécessaire, de défendre la Lettonie.

Le déploiement représentait également une occasion pour les techniciens du GEMRC de travailler côte à côte avec les soldats des cinq autres pays membres du GT : l’Albanie, l’Italie, la Pologne, la Slovénie et l’Espagne. À la fin de ce déploiement, les soldats du GEMRC s’étaient distingués comme des coéquipiers précieux au sein de la communauté technique du GT; en fait, le contingent polonais a reconnu spécifiquement les techniciens des matériaux pour leur aide pendant tout le déploiement.

Avec le temps, le mode de vie à la base militaire Ādaži s’est de plus en plus régularisé pour les soldats du GEMRC. Les soldats ont amélioré leurs compétences au cours du « défilé des compétences » du samedi matin, où le commandant du GT a mis au défi tous les grades et tous les métiers de démontrer leurs compétences – de la reconnaissance des véhicules blindés de combat, à la communication d’une pensée dans les différentes langues parlées par les membres du GT. Des politiques de maintenance et des directives sur l’état de préparation ont été rédigées et des procédures opérationnelles permanentes ont été élaborées pour l’atelier. Avec le temps, le contingent canadien a emménagé dans des bâtiments d’hébergement, libérant leurs tentes de style Weatherhaven qui avaient tendance à être inondées. Un gymnase a été érigée et des politiques de sortie à pied nouvellement approuvées ont permis aux soldats du GEMRC de découvrir la belle capitale lettone, Riga.

Vers la fin de l’automne, le GT devait participer à l’exercice SILVER ARROW, un exercice qui devait permettre d’achever le tout premier mouvement routier de la brigade lettone vers Alūksne (environ 200 km pour un aller simple). Les défis posés par les routes étroites, le terrain inconnu et la quantité d’équipement participant au mouvement ont été relevés avec la même ténacité et le même professionnalisme que le Corps du GEMRC a maintenu tout au long de ses 75 ans; après une longue soirée, l’organisation de maintenance a installé son camp à Alūksne et a très bien fait en tant que groupe du serre-file du GT.

Comme on pouvait s’y attendre, Noël en Lettonie a représenté un défi personnel pour beaucoup de jeunes soldats du GEMRC loin de leur famille. Néanmoins, le GEMRC a persévéré et a passé la veille de Noël à porter les chandails les plus moches qu’il ait pu trouver et à déguster de la pizza ensemble dans l’atelier.

Par la fin du mois de décembre, la rotation 8 se préparait à passer le flambeau à la rotation suivante. Après réflexion, l’ampleur des progrès accomplis en sept mois à peine était stupéfiante; un atelier avait été mis sur pied à partir de zéro, des pratiques de maintenance pour le théâtre avaient été mises en place et une base pour le succès futur des opérations du SGET en Lettonie avait été établie.